Un peu de voyage... L'explosion de la Durite, de Jean Rolin

Publié le par Caroline

En cette période hivernale, un petit détour par des terres lointaines ne nuit pas ! Quelques récits de voyage sont venus compléter mes lectures ces derniers temps...

Du Kremlin Bicêtre aux rives du fleuve Congo, itinéraire d'une Audi déglinguée

 ©©©©

 http://ecx.images-amazon.com/images/I/41qttHIY4AL._SL500_AA300_.jpg

De Jean Rolin, je n'avais encore rien lu et de Jean Rolin, j'espérais le dépaysement africain promis par ce voyage un peu fou, entrepris par un narrateur amateur de Proust qui, sous le prétexte un peu fallacieux de venir en aide à Foudron, un ami congolais malade exilé à Paris, se retrouve à convoyer une vieille Audi jusqu'en République Démocratique du Congo, où celle-ci devra être utilisée comme taxi, pour subvenir aux besoins de la famille dudit Foudron.

Etonnant récit que cette épopée, qui s'ouvre sur une scène d'explosion de la durite au milieu de la brousse congolaise, pour ensuite revenir par flash-backs sur la jeunesse congolaise du narrateur, sur la genèse de cette équipée, plus folklorique que fantastique, et sur l'histoire tourmentée de pays meurtri. Un récit un peu flou, qui avec l'explosion de la durite m'a un peu laissée au bord de la route.

J'ai été dépaysée, plus d'ailleurs par le voyage en cargo, riche en figures romanesques, à l'image des équipages polonais et des dockers peu regardants, que par la partie du voyage en Afrique, mais je suis un peu restée sur le bord de la route: le récit est fouillis, sans être assez fouillé... L'auteur finit par nous perdre dans ses digressions politiques à la complexité toute africaine, et j'aurais aimé que sa jeunesse africaine, ses sentiments d'ancien expatrié de "retour au pays", et la complexité de ces terres en guerre permanente soient davantage soulignés... Le style, assez ampoulé, m'a fait sourire à plusieurs reprises et parvient à souligner avec un humour un peu grinçant les extravagances et autres absurdités africaines, cependant, à la longue, il s'est avéré plus lourd que pinçant... Quelques bémols qui ont refroidi cette lecture, mais dont je garde pourtant un bon souvenir, quoique fort diffus !

 

Editions POL, 2007 et en poche (Folio), 2008

 

challenge-carnet-de-voyage

Catégorie Continent: AFRIQUE

Publié dans Bien aimés...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article